Association pour le souvenir de la Grande Guerre 14-18

"Les morts ne meurent pas quand ils descendent dans la tombe, mais bien quand ils descendent dans l'oubli."
Henri AUCLAIR

AVERTISSEMENT A NOS AMIS VENANT SUR NOTRE BLOG POUR LA PREMIERE FOIS : En recherchant notre blog, vous avez peut-être "cliqué" sur un forum portant notre nom. Nous tenons à vous informer que notre association n'est plus concernée. Ce forum a été mis en place par des personnes qui ont essayé, dans le courant de l'année 2008, de nuire à notre association. N'étant pas les créateurs de ce site, il nous a donc été impossible de le faire disparaître d'Internet. Ces personnes n'ont pas eu la décence de retirer ce forum, malgré notre demande officialisée en juillet 2008. Ce forum est donc considéré comme "mort" par notre association. Lorsque l'on travaille à la recherche de la vérité historique, lorsque l'on essaie de maintenir la mémoire d'une génération sacrifiée, on ne peut évidemment plaire à tout le monde. Merci de votre compréhension, et nous vous souhaitons une bonne lecture.
Le bureau de L'Encrier du Poilu.

mercredi 27 janvier 2010

La Première Guerre mondiale vue par le cinéma français

Article paru dans "La Charte - Novembre Décembre 2009 " - Extrait relatif à la Première Guerre Mondiale :


Envoi de Eliane et Michel DHENNIN



mardi 26 janvier 2010

Nouveau livre




LA BATAILLE DE LA SOMME
Le sacrifice

René Gilabert

18,50 €
16.5 x 22 cm - 112 pages
Editions L'Eveil de la Mémoire

Après Oradour-sur-Glane en 2008, René Gilabert continue d'explorer les plaies de notre histoire humaine pour que l'oubli ne l'emporte jamais sur la mémoire.


Description du produit
L'offensive alliée sur la Somme avait pour objectif de rompre le front allemand en Picardie. Entre juillet et novembre 1916, les combats opposèrent des soldats d'une vingtaine de nations. Tous belligérants confondus, cette bataille fit 1 200 000 morts, blessés et disparus. La Somme est ainsi un lieu de mémoire pour de nombreux peuples.

René Gilabert explore ce "champ de batailles" et nous livre en images ce qui fut le théâtre de l'une des plus effroyables boucheries engendrées par la folie humaine. Les différents pays qui ont participé, côté alliés, à ce désastre humain, sont toujours présents aujourd'hui, qui par un don, qui par un musée ou un mémorial, qui par un cimetière...

Qu'ils soient Britanniques, Sud-Africains, Australiens, Néo-Zélandais, tous ont fait de cette région de France, un lieu de mémoire.

Le Courrier Picard - mercredi 4 novembre 2009

samedi 23 janvier 2010

Un nouveau livre



La première victoire américaine - 28 mai 1918 Cantigny




© Bruno Jurkiewicz / La première victoire américaine de la Grande Guerre

La première victoire américaine de Cantigny, 28 mai 1918 : un ouvrage très détaillé sur un champ de bataille de la Somme, illustré par plus de 250 photographies totalement inédites.
La bataille de Cantigny est plus connue aux États-Unis qu'en France parmi les amateurs d'histoire. Et pourtant, c'est bien à Cantigny, dans la Somme, près de la ville martyre de Montdidier, que s'est déroulée la première victoire américaine de la Grande Guerre, le 28 mai 1918.
Comme à son habitude Bruno Jurkiewicz a laissé une grande place aux témoignages des combattants. Au fil des pages, on découvre le fantassin américain, ses habitudes, son comportement.
Cette offensive a été minutieusement préparée par les stratèges alliés. Il fallait que la victoire soit au rendez-vous, afin de faire prendre conscience aux Allemands qu'ils avaient devant eux un nouvel adversaire avec lequel il faudrait désormais compter. Après la prise de Cantigny, les Américains furent soumis à de nombreuses contre-attaques car les Allemands se refusaient à laisser la victoire à un ennemi qu'ils jugeaient inférieur à eux.
Cet ouvrage est illustré de plus de 260 photographies dont 95% d'époque, provenant du front américain.
Prix de vente : 18€
Ouvrage disponible directement chez Bruno Jurkiewicz à l'adresse suivante :
brunojurkiewicz@aol.com
ou
2, rue des pastoureaux
60600 CLERMONT-DE-L'OISE
Tél. 03 44 50 21 14 ou 06 88 73 36 57
ou sur http://www.ysec.fr/

lien : http://www.oisetourisme-memoire.com/Publications/La-premiere-victoire-americaine

Envoi de Eliane et Michel DHENNIN





jeudi 21 janvier 2010

Injustice, injustice...

Tout à fait d'accord avec ton message... et moi même je me pose la question de savoir comment ces "auteurs" arrivent à obtenir une publication...
Ne m'a t'on pas dit qu'être dans les "bons papiers" d'une personne influente, en politique, en social et même avec un historien reconnu arrangeait les choses !!!
Et je ne parle pas de certains romanciers, cinéastes et producteurs de bandes dessinées qui ... sont dans la vérité. Tout dernièrement pour avoir dit à un de ces auteurs ce que je pensais de son recueil... j'ai eu droit à des paroles malveillantes... mais comme dit un proverbe arabe :
"On ne jette la pierre qu'aux arbres qui portent des fruits" !!!
Et enfin en parlant d'injustice il faut reconnaitre que nos anciens de 14-18 l'ont connue : par exemple des décorations distribuées souvent à ceux qui ne le méritaient pas, et je ne parle pas des prisonniers de guerre, pour qui la nation et même l'opinion publique n'ont pas été charitables.
JC Auriol.

Un sentiment d'injustice

Récemment, j'ai eu l'occasion de parcourir un livre sur la Première Guerre mondiale que je classerai dans la catégorie des "ouvrages généralistes" relatifs à cette époque.
Que de mauvaises découvertes ! Des photographies prises au Chemin des Dames et sensées nous présenter des Poilus combattant à Verdun, des soldats portant des casques Adrian au tout début de l'année 1915, et l'éternelle photographie issue d'un film et proposée comme une charge française face aux tranchées allemandes...
Bien d'autres clichés ou erreurs parsèment ces livres vendus à des prix prohibitifs.
Certes, la présentation est soignée, papier luxueux, couverture alléchante, mais le contenu est souvent affligeant.
Alors, je pose la question suivante : comment des "pseudo-historiens" font-ils pour obtenir les budgets nécessaires pour présenter de tels ouvrages ? Trop souvent les appuis régionaux et donc publics permettent cela. Je sais que les amis de mes amis sont mes amis, mais ne pourrait-on pas essayer d'aider les vrais historiens, compétents, scrupuleux à publier leurs manuscrits, plutôt que d'abreuver les librairies d'ouvrages dépourvus d'intérêt historique, écrits par des "privilégiés" soutenus par des responsables politiques locaux.
Certains diront qu'ils peuvent intéresser les profanes, je répondrai non, car ils comportent trop d'erreurs.
Décidemment, quelle que soit la corporation, ce ne sont pas les meilleurs qui récoltent les lauriers et les facilités.
Cela me rappelle... mais non je m'égare... certaines remises de décorations en 14-18... rien n'a changé.
Alain Pereur

mardi 19 janvier 2010

Nos activités pour l'année 2010

L'Encrier du Poilu sera présent dans de nombreuses villes et lieux de souvenirs tout au long de cette année.

Nous pouvons, d'ores et déjà, vous annoncer les manifestations suivantes :

- 6 et 7 février : salon du livre à Bourges (Cher)
- 17 avril : Cérémonie du souvenir à Cerny-en-Laonnois (Aisne)
- 24 avril : Journée-Débat à Cerneux (Seine-et-Marne)
- Juin : 2 journées du souvenir à Verdun comme les vivaient les Poilus
- Juillet : 1 journée étude dans l'Aisne
- Septembre : 1 journée au Fort de Condé
- du 19 juillet au 15 novembre, 2 expositions au Fort de Condé : 1 exposition de photographies relatives aux combats de la région d'Ypres, 1 exposition sur l'occupation allemande et les camps de prisonniers en Allemagne
- du 6 novembre au 14 novembre, manifestations diverses à Saint-Morillon (Gironde) : expositions, conférences, chemin de la mémoire, pièce de théâtre, un repas du Poilu, etc...
- novembre : exposition Maurice Genevoix dans la Somme

Nous participerons à de nombreux salons du livre dont les dates ne nous sont pas encore parvenues.

Des travaux et des manifestations sont en projet dans la partie Est de la Seine-et-Marne (Brie Est), comme : la visite des lieux de combats de la Première Bataille de la Marne qui se sont déroulés du 4 au 7 septembre 1914, l'organisation d'expositions et de salons du livre, la mise en valeur des témoignages présents dans les villages de cette région.

Le président
Alain Pereur

Une exposition sur Maurice GENEVOIX



Je tiens à votre disposition une exposition itinérante ayant pour thème : "Maurice GENEVOIX 30 ans déjà".

Elle est composée de 20 cadres 65 x 50, 1 cadre 70 x 100 et 4 cadres de dimensions diverses.

Les thèmes sont les suivants :

- Sa jeunesse

- La guerre 1914-1918

- Les Eparges

- Le souvenir aux Eparges

- La mort du sous-lieutenant PORCHON (2 cadres)

- La blessure

- La convalescence

- La carrière littéraire (3 cadres)

- Les Vernelles

- Le mémorial de Verdun (2 cadres)

- Au fil du temps

- L'Académie Française

- La vie publique

- Les bestiaires

- La mort

- Le souvenir


Je reste à votre disposition pour de plus amples renseignements.

Alain Pereur



lundi 18 janvier 2010

Souscription pour un livre

<< Bonjour,
Mon livre " Un poilu dans la Grande Guerre" étant épuisé, certains m’ont demandé d’envisager un retirage. Pour ceux qui ne le connaissent pas, je précise qu’il contient toutes les lettres de mon père d’octobre 1914 à octobre 1919, ainsi qu’un album de 400 photos qu’il avait prises.
Mon imprimeur ayant accepté de faire un effort pour un petit tirage, je vais relancer une souscription. Si vous-même ou des personnes de votre connaissance êtes intéressé par ce retirage, tous les renseignements et le bon de souscription se trouvent sur mon blog
Je vous rappelle qu’il s’agit d’une auto-édition qui n’est pas en vente dans le commerce, et n’a pratiquement aucune chance d’être refaite.
Bien cordialement
Bruno Tardy >>


Blog de Bruno Tardy http://poilu14.canalblog.com/

Envoi de Eliane et Michel DHENNIN

vendredi 15 janvier 2010

Un nouveau livre


mercredi 13 janvier 2010

Un petit musée à Sury-en-Vaux (Cher)




Envoi de Claude RICHOUX

mardi 12 janvier 2010

INFO : JOURNEE-CONFERENCES ET RENCONTRES


RESERVEZ VOTRE JOURNEE DU 24 AVRIL 2010.

Comme en 2009, nous serons heureux de vous accueillir à Cerneux (Seine-et-Marne) pour une journée de conférences et rencontres.
Vous recevrez vos invitations au début de l'année 2010.
Des écrivains vous présenteront leurs ouvrages. Vous pourrez échanger et partager des idées.
Vous pourrez vous restaurer.

Nous comptons sur votre présence.

Bien à vous
Le président
Alain PEREUR

dimanche 10 janvier 2010

Nouveau livre


samedi 9 janvier 2010

Ah !! la neige...

En ce jour où la neige est le sujet principal ... des journalistes, comme si nous n'avions jamais connu cela...
Effectivement moi j'ai, comme beaucoup de gens connu l'hiver 1956, (oui mais je suis vieux !!!) qui me semble être plus sévère que ces quelques flocons, même si devant ma fenêtre nous avons 15 centimètres de "fumier du pauvre" disaient les anciens.
Mais moi j'ai une pensée pour tous ces malheureux hommes qui dans les tranchées, les trous d'obus, les cantonnements à l'arrière troués aux 4 vents, subirent ces frimas... Souvenons nous qu'ils devaient endurer ce froid, cette neige ou cette pluie verglaçante sans abandonner la surveillance ou en repoussant l'ennemi entreprenant.
J'ai en mémoire des poilus recouverts de peaux de moutons, de toile cirée volée dans quelques fermes bombardées, d'accoutrements plus ou moins protecteurs avec un quart de "gnôle" pour se réchauffer... car contrairement à ce que l'on a souvent dit le "riquiqui" servait surtout à réchauffer les corps et un peu à donner du courage....
Amis, ayons une pensée pour ces hommes qui subirent les intempéries dans de plus mauvaises conditions que les nôtres en cette année 2010.
JC Auriol.

vendredi 8 janvier 2010

jeudi 7 janvier 2010

Voeux

Permettez moi de vous présenter mes voeux les plus sincères, ainsi qu'à tous vos proches, pour cette nouvelle année.
Sans trop d'illusions, je nous souhaite un monde moins fou mais, là, il nous est difficile, voire impossible, de maîtriser ou de gérer.
Alors, essayons ce qui est à notre portée, c'est-à-dire d'oeuvrer afin de rendre la vie de nos semblables plus douce et plus humaine.
Bien à vous
Le président
Alain Pereur












Dessin d'Ernest GABARD

mardi 5 janvier 2010

Voeux

Nous avons reçu les voeux de Carmen DESOR, un écrivain que nous croisons souvent lors de notre présence aux nombreux salons du livre auxquels nous participons.

lundi 4 janvier 2010

Voeux de nos amis de l'Aisne

Nous avons reçu les voeux de la Présidente et des Vice-Présidents de la Communauté de Communes du Val de l'Aisne.


Bien évidemment, nous allons officialiser nos voeux, mais je voudrais déjà souhaiter à tous nos amis de ce beau département, qui a tant souffert, nos voeux les plus sincères pour 2010.


Le président

Alain Pereur

dimanche 3 janvier 2010

VOEUX

Meilleurs vœux à tous...
Vœux de réalisation de tous vos projets avec une bonne santé. Santé qui est le bien le plus précieux...
Mais aussi avec quelques petits € !!! pour goûter aux plaisirs de la vie...
Et pour nous membres d'associations du souvenir, essayons tous ensemble de continuer à pérenniser le souvenir de nos chers anciens... sinon que vont devenir nos jeunes sans ce rattachement indispensable au passé...
Essayons d'infirmer ces actuelles positions de nos gouvernants au sujet de l'histoire... n'utilisons pas l'histoire à des fins partisanes, notre travail simple, désintéressé, permettra aux jeunes générations d'avoir une vue saine sur notre passé... car celui qui ne s'intéresse pas à son passé... vous connaissez la suite.
Donc bonne année 2010, avec un espoir celui de se retrouver tous autour d'un verre de vin à bulles... (avec modération bien entendu).
JC. Auriol.

Voeux



Les voeux de Bernard LOGRE


Voeux





Les voeux de Eliane et Michel DHENNIN




vendredi 1 janvier 2010

Un nouveau livre