Association pour le souvenir de la Grande Guerre 14-18

"Les morts ne meurent pas quand ils descendent dans la tombe, mais bien quand ils descendent dans l'oubli."
Henri AUCLAIR

AVERTISSEMENT A NOS AMIS VENANT SUR NOTRE BLOG POUR LA PREMIERE FOIS : En recherchant notre blog, vous avez peut-être "cliqué" sur un forum portant notre nom. Nous tenons à vous informer que notre association n'est plus concernée. Ce forum a été mis en place par des personnes qui ont essayé, dans le courant de l'année 2008, de nuire à notre association. N'étant pas les créateurs de ce site, il nous a donc été impossible de le faire disparaître d'Internet. Ces personnes n'ont pas eu la décence de retirer ce forum, malgré notre demande officialisée en juillet 2008. Ce forum est donc considéré comme "mort" par notre association. Lorsque l'on travaille à la recherche de la vérité historique, lorsque l'on essaie de maintenir la mémoire d'une génération sacrifiée, on ne peut évidemment plaire à tout le monde. Merci de votre compréhension, et nous vous souhaitons une bonne lecture.
Le bureau de L'Encrier du Poilu.

lundi 29 juin 2009

L'anniversaire de la bataille de Verdun

Que d'émotions durant ces deux journées de commémoration.
Comme tous les ans, nous avons revécu le pèlerinage que les Poilus survivants effectuaient afin de retrouver leurs frères disparus.
Des images ne peuvent exprimer les sentiments ressentis, mais elles témoignent.
Il faut que ce pèlerinage perdure afin de ne pas oublier.
Chacun devrait effectuer ce voyage au moins une fois dans sa vie.
N'hésitez pas à nous contacter pour l'année 2010, car nous y serons bien évidemment.
Nous vous présentons quelques photographies qui témoignent de l'émotion et de la solennité de cette commémoration.

Les drapeaux de la cathédrale




Douaumont la nuit
















La chapelle de Douaumont
















L'émotion



























Photographie du 18 septembre 1927, date du dépôt des cercueils des 52 secteurs des champs de bataille de Verdun, à l'Ossuaire de Douaumont.








Photographie du 21 septembre 1927, jour de la Cérémonie d'inauguration de l'Ossuaire de Douaumont.









samedi 27 juin 2009

Bienvenue

Nous souhaitons la bienvenue à Anne-Marie et Yves BARTHE, deux nouveaux adhérents à L'Encrier du Poilu.
Décidemment, le Sud-Ouest arrive en force dans notre association et nous en sommes très heureux.
Le président
Alain Pereur

La presse écrite et les médias

Décidemment, ils n'ont pas changé ! Nous connaissons le bourrage de crâne dont les peuples furent victimes durant la première guerre mondiale.
Je ne conteste pas le talent d'un chanteur disparu, mais oser dire que "c'est une catastrophe mondiale", il ne faut pas exagérer.
La mort d'un chanteur n'empêchera pas la terre de tourner, alors que l'assassinat d'un peuple par des fanatiques religieux me semble beaucoup plus grave. La sécurité de notre terre est, là, réellement menacée.
Mais les peuples manipulés par les médias et éblouis par des "people" trop encensés ne voient pas paraître le danger.
Pauvres peuples, aveuglés par les paillettes...
Certes, la mort est toujours poignante, mais il faut savoir replacer les évènements dans leur contexte et ne leur accorder que la valeur qu'ils méritent.
Il n'y a rien de changé en ce bas monde depuis des décennies.

samedi 20 juin 2009

Nouvel adhérent

Nous souhaitons la bienvenue à Hugues BOUVARD, nouveau membre de notre équipe.
Après Gilles de MONCLIN, Véronique VILLIE, Bernard LOGRE qui nous ont rejoints, notre association est maintenant constituée d'éléments de valeur : écrivains, historiens, conférenciers, responsables locaux de sites historiques.
Tous, dans des registres différents, contribuent à la renommée de L'Encrier du Poilu.

vendredi 19 juin 2009

L'assemblée générale de L'Encrier du Poilu

L'assemblée générale de L'Encrier du Poilu s'est déroulée à Fay (80).

Nous avons été magistralement reçus par Sylvie et Bruno ETEVE. L'ensemble des membres de l'association tient à les remercier pour leur accueil et leur gentillesse.

Le nombre de participants, et la confiance renouvelée à l'équipe dirigeante sont un gage certain de notre solidarité et de notre réussite.

Merci à tous.

Le Président

mercredi 17 juin 2009

Dialogues Transvosgiens

aaaaa
Liste des articles de Dialogues Transvosgiens consacrés à la Première Guerre mondiale.

Pour tous renseignements : http://monsite.orange.fr/associationdt/index.jhtml

n°1/2
HOLTZMANN A. : Le sommet vosgien de la Tête des Faux
JOSEPH J. : Le tacot : la « Lordonbahn » dans le val de Villé

n°3
FOMBARON J.C. : La frontière 1870/1918 du Col du Bonhomme (1)
HOLTZMANN A. : Le sommet vosgien de la Tête des Faux (suite)

n°4
FOMBARON J.C. : La frontière 1870/1918 du Col du Bonhomme (2)
HOLTZMANN A. : Le 8e bataillon de chasseurs rhénans à la Tête des Faux

n°5
GEHIN M.T. : Le drame de la guerre 1914-18 dans les Vosges

n°6
KUHN A. : L’amitié franco-allemande après 1914 et 1945

n°7
FOMBARON J.C. : Le 3 août 1914, le premier chasseur à pied tombé
HOLTZMANN A. : Genèse de l’holocauste de Noël 1914 à la Tête des Faux

n°8
FOMBARON J.C. : Journaux allemands du front des Vosges 1914-18
GEHIN M.T. : Les fermiers des Hautes-Huttes et la guerre 14-18
HOLTZMANN A. : Le massacre de Noël 1914 à la Tête des Faux

n°9
FOMBARON J.C. : Journaux français du front des Vosges 1914-18
GEHIN M.T. : Cohabitation civils – soldats ( Hautes-Huttes)
HOLTZMANN A. : La Tête des Faux, le plus haut champ de bataille 1914-18

n°10
CLAVERIE A. : Monuments historiques vosgiens 14-18 – classement
HOLTZMANN A. : Et malgré tout, il faut vivre à la Tête des Faux

n°12 (épuisé)
DAVID P.M. : Le transporteur funiculaire du Hohneck (1915)
FOMBARON J.C. : 1915, Route des Crêtes : réalisation technique française
HOLTZMANN A. : La Tête des Faux, histoire, mythes et symboles
LESER G. : Le Reichackerkopf, un champ de bataille oublié
OTT L. : Redécouverte des grands abris souterrains de la Tête des Faux

n°14
FOMBARON J.C. : L’activité aérienne au dessus des Vosges 1914-18
GRASSELER M. : Biographie du général Bataille
HOLTZMANN A. : Rapports de commandants sur la Tête des Faux (Noël 1914)
MANSUY E. : Mémoires d’un territorial, Georges Curien (43e R.I.T.)
MARTIN H. : Gaston Brun, héros de 1914 dans le haut Florival
MENY G. : Vie journalière (vallée de St-Amarin, 1914-16)
RAESS-WUECHER S. : Les prisonniers roumains à Sigolsheim en 1917-18

n°15
FOMBARON J.C. : Le Grand Ballon, sommet en marge 1914-1918
MANSUY E. : Ambulanciers américains dans les Vosges en 1915

n°16
FOMBARON J.C. : Chiens de traîneau sur les Hautes Vosges (1916-18)
MANSUY E. : La Suisse, champ de bataille hypothétique 1914-18

n°17
BOILEAU P. : Journal de bord du caporal Maurice Gay (10e B.C.P.)
FOMBARON J.C. : 1914-1918 source de mythes
KHAN S. (Trad. MANSUY E.) : La tombe perdue de mon grand père

n°18
FOMBARON J.C. : Six jours pour franchir les cols : le 17 novembre 1918
MANSUY E. : Carnets de route de Charles Magnien (21e R.I. – 1914)

n°19
MANSUY E. : Carnets de route de Charles Magnien (21e R.I. – 1917-18)
OTT L. / HOLTZMANN A. : La bataille d’Ingersheim du 22.08.1914

n°20
BULLIERE V. : Steinbach ou la boue rouge
HOLTZMANN A. : La bataille d’Ingersheim
LAURENT G. : Opération spéciale sur le Violu

n°21
BORDMANN G. : La bataille d’Ingersheim, le point de vue du maire de Wihr-au-Val

n°23
LICHTLE F. : Novembre 1918 à Colmar
BAUDRY-BROCHARD M. / MANSUY E. : Une opération « de détail » sur le front des Vosges (le Pain de Sucre, août 1916)

Hors série

HARRAND G. : Chargez les mulets ! Souvenirs d’un artilleur de montagne, 1914-1917
aaaaa

dimanche 14 juin 2009

2 livres de Gérard Lachaux

L'Encrier du Poilu est dépositaire des livres suivants, écrits par Gérard Lachaux :

- Le Chemin des Dames
- Les Batailles de Champagne

Vous pouvez donc commander ces livres à L'Encrier du Poilu :  lencrierdupoilu@gmail.com


dimanche 7 juin 2009

Une exposition à la Caverne du Dragon (Aisne)


Expositions au Fort de Condé (Aisne)

Depuis le 15 mai 2009, deux expositions proposées par L'Encrier du Poilu sont présentées au public.
La première a pour thème "L'Hartmannswillerkopf". Trente photographies réalisées par Alain Puech, toujours aussi artistiquement pensées, permettent de découvrir ce haut lieu de souffrance.



La seconde exposition, très pointue, réalisée par Jean-Claude Auriol, nous fait découvrir la vie journalière des Poilus et de l'arrière.
Elle est constituée de nombreux objets de la vie courante, dont certains se caractérisent par leur rareté.