Association pour le souvenir de la Grande Guerre 14-18

"Les morts ne meurent pas quand ils descendent dans la tombe, mais bien quand ils descendent dans l'oubli."
Henri AUCLAIR

AVERTISSEMENT A NOS AMIS VENANT SUR NOTRE BLOG POUR LA PREMIERE FOIS : En recherchant notre blog, vous avez peut-être "cliqué" sur un forum portant notre nom. Nous tenons à vous informer que notre association n'est plus concernée. Ce forum a été mis en place par des personnes qui ont essayé, dans le courant de l'année 2008, de nuire à notre association. N'étant pas les créateurs de ce site, il nous a donc été impossible de le faire disparaître d'Internet. Ces personnes n'ont pas eu la décence de retirer ce forum, malgré notre demande officialisée en juillet 2008. Ce forum est donc considéré comme "mort" par notre association. Lorsque l'on travaille à la recherche de la vérité historique, lorsque l'on essaie de maintenir la mémoire d'une génération sacrifiée, on ne peut évidemment plaire à tout le monde. Merci de votre compréhension, et nous vous souhaitons une bonne lecture.
Le bureau de L'Encrier du Poilu.

samedi 7 février 2015

Salon du livre de Bourges (suite)


Les deux auteurs :

Jean-Claude AURIOL


Alain PEREUR

mardi 3 février 2015

Ils n'étaient pas journalistes !

Quel est le lien entre ce coup de colère et le but de ce blog consacré à la Première Guerre mondiale ?
Ce lien est le manque de considération, celui que les Poilus ont connu, et le comportement humain de ce début du 21ème siècle. Il y a aussi le souvenir. Les Français ont la mémoire courte disait un grand homme, cette phrase est toujours d'actualité. L'histoire de notre pays est négligée, voire occultée par nos concitoyens. Ces comportements sont tristes et dangereux pour l'avenir.
3 février 2015, j'ouvre ma télévision afin d'assister à la cérémonie organisée à la mémoire des 9 militaires de l'armée de l'air morts en mission en Espagne. Emu, je recherche le canal de TF1...rien, de France 2...rien, de France 3...rien. Je cherche vainement sur les chaînes dites nationales, puis sur les chaînes de la TNT. Seules les 2 chaînes d'informations permanentes retransmettent cette cérémonie émouvante. Les chaînes nationales ont continué la projection d'émissions pour "ménagère" avec leurs lots de banalités, de présentation de produits cosmétiques et alimentaires.
Quelle honte. Il y a quelques semaines ces mêmes chaînes nous abrutissaient de reportages, d'images sur la mort de dessinateurs. J'en conclus donc que la mort d'amuseurs, que je respecte par ailleurs, est plus importante que la mort de soldats servant leur pays.
Le monde de la presse pleurait ses confrères tués par des assassins et, ce 3 février 2015, aucune image télévisuelle en direct sur ces 3 chaînes pour 1 femme et 8 hommes morts eux aussi dans l'exercice de leur métier. Ils n'avaient qu'un seul tort, ils n'étaient pas journalistes.
J'ai honte pour la France et je n'attends plus rien de tous ces bien-pensants donneurs de leçons et politiquement corrects.
Ce soir...je suis Aviateur !