Association pour le souvenir de la Grande Guerre 14-18

"Les morts ne meurent pas quand ils descendent dans la tombe, mais bien quand ils descendent dans l'oubli."
Henri AUCLAIR

AVERTISSEMENT A NOS AMIS VENANT SUR NOTRE BLOG POUR LA PREMIERE FOIS : En recherchant notre blog, vous avez peut-être "cliqué" sur un forum portant notre nom. Nous tenons à vous informer que notre association n'est plus concernée. Ce forum a été mis en place par des personnes qui ont essayé, dans le courant de l'année 2008, de nuire à notre association. N'étant pas les créateurs de ce site, il nous a donc été impossible de le faire disparaître d'Internet. Ces personnes n'ont pas eu la décence de retirer ce forum, malgré notre demande officialisée en juillet 2008. Ce forum est donc considéré comme "mort" par notre association. Lorsque l'on travaille à la recherche de la vérité historique, lorsque l'on essaie de maintenir la mémoire d'une génération sacrifiée, on ne peut évidemment plaire à tout le monde. Merci de votre compréhension, et nous vous souhaitons une bonne lecture.
Le bureau de L'Encrier du Poilu.

dimanche 15 mai 2016

La venue d'un rappeur à Verdun


Il ne faut pas crier victoire ou dire "on a gagné" à la suite de l'annulation de cette manifestation totalement inconvenante dans le programme des cérémonies du Centenaire de la Bataille de Verdun.
Cette annulation est juste un retour à la raison de la part d'élus politiques, mais malheureusement il semble que ces derniers n'aient pas bien compris la démarche et les motivations de tous ces Français qui se sont opposés à cette aberration.
Non, nous ne sommes pas des racistes.
Oui, nous combattons la haine et nous militons pour la paix.
Nous participons régulièrement aux cérémonies du maintien de la mémoire et nous œuvrons pour que les Poilus ne soient pas oubliés.
J'espère simplement que les propos du Secrétaire d'Etat aux Anciens Combattants ont dépassé sa pensée.
Nous avons une autre conception beaucoup plus digne, beaucoup plus noble du maintien de la mémoire.
La couleur de la peau de ce rappeur, le style de la musique ne sont pas en cause. Nous aurions réagi de la même façon si le chanteur avait été de race blanche, nous aurions lutté contre toutes les musiques de variété, de rock, disco, funk et j'en oublie.
La seule musique digne de nos Poilus aurait été un concert de Requiem avec, à la fin, l'hymne européen. Nos amis Britanniques l'ont d'ailleurs bien compris.
Nous ressentons donc, tous, un réel soulagement, mais nous sommes choqués par les réactions de certains responsables nationaux et régionaux.
Pour les Poilus, pensons "Paix et fraternité".
Alain Pereur

Aucun commentaire: