Association pour le souvenir de la Grande Guerre 14-18

"Les morts ne meurent pas quand ils descendent dans la tombe, mais bien quand ils descendent dans l'oubli."
Henri AUCLAIR

AVERTISSEMENT A NOS AMIS VENANT SUR NOTRE BLOG POUR LA PREMIERE FOIS : En recherchant notre blog, vous avez peut-être "cliqué" sur un forum portant notre nom. Nous tenons à vous informer que notre association n'est plus concernée. Ce forum a été mis en place par des personnes qui ont essayé, dans le courant de l'année 2008, de nuire à notre association. N'étant pas les créateurs de ce site, il nous a donc été impossible de le faire disparaître d'Internet. Ces personnes n'ont pas eu la décence de retirer ce forum, malgré notre demande officialisée en juillet 2008. Ce forum est donc considéré comme "mort" par notre association. Lorsque l'on travaille à la recherche de la vérité historique, lorsque l'on essaie de maintenir la mémoire d'une génération sacrifiée, on ne peut évidemment plaire à tout le monde. Merci de votre compréhension, et nous vous souhaitons une bonne lecture.
Le bureau de L'Encrier du Poilu.

dimanche 10 juin 2012

L'actualité de Verdun


LE DIRECTEUR DE LA MISSION HISTOIRE

Image Londres et Verdun : une histoire partagée

08/06/2012LONDRES ET VERDUN : UNE HISTOIRE PARTAGÉE

Dans quelques semaines, les citoyens du monde se passionneront pour les épreuves des Jeux Olympiques. Le sport sera partout à l’ordre du jour.
Chaque soir des centaines de milliers d’hommes et de femmes s’intéresseront à la comptabilité des médailles obtenues par leurs pays respectifs.
Rares, bien rares sont ceux qui se souviendront combien le sport fut présent tout au long de la Grande Guerre.
D’abord à travers les sportifs combattants, ceux qui moururent pour leur pays comme le célèbre coureur Jean Bouin, tombé en Meuse, et comme ceux qui eurent la chance de survivre au conflit et de poursuivre leur carrière sportive. Ensuite à travers le développement de pratiques sportives dans les arrières-fronts, qu’illustre le célèbre vélodrome aujourd’hui détruit de Commercy.
Enfin à travers des moments forts que la mémoire a magnifiés comme ce célèbre match de football qui opposa lors de la trêve de Noël de 1914 des soldats anglais et allemands sur le front du nord.
C’est cette histoire sportive que présentent « Les 4 jours de Verdun » édition 2012. Ce choix, conditionné par les Jeux Olympiques de Londres, s’inscrit pleinement dans l’histoire partagée de Londres et de Verdun.
Le 13 décembre 1920, Verdun était adoptée par la cité et le comité de Londres. La plaque apposée sur le Quai de Londres à Verdun rappelle les paroles prononcées alors par le Lord-Maire Mac Kenna représentant le comité :
« Nous devons exprimer notre sympathie à la France entière et nous, le cœur et le centre de l’Empire britannique, choisissons le cœur et le centre de la défense française pour rapprocher l’Angleterre et la France, toute l’Angleterre et toute la France, dans l’union la plus étroite et la plus durable. »
C’est ce partenariat du cœur que mettront en lumière « Les 4 jours de Verdun. »
Crédit Photo : © 4 Jours de Verdun 2012 - Jo Londres 2012

Aucun commentaire: