Association pour le souvenir de la Grande Guerre 14-18

"Les morts ne meurent pas quand ils descendent dans la tombe, mais bien quand ils descendent dans l'oubli."
Henri AUCLAIR

AVERTISSEMENT A NOS AMIS VENANT SUR NOTRE BLOG POUR LA PREMIERE FOIS : En recherchant notre blog, vous avez peut-être "cliqué" sur un forum portant notre nom. Nous tenons à vous informer que notre association n'est plus concernée. Ce forum a été mis en place par des personnes qui ont essayé, dans le courant de l'année 2008, de nuire à notre association. N'étant pas les créateurs de ce site, il nous a donc été impossible de le faire disparaître d'Internet. Ces personnes n'ont pas eu la décence de retirer ce forum, malgré notre demande officialisée en juillet 2008. Ce forum est donc considéré comme "mort" par notre association. Lorsque l'on travaille à la recherche de la vérité historique, lorsque l'on essaie de maintenir la mémoire d'une génération sacrifiée, on ne peut évidemment plaire à tout le monde. Merci de votre compréhension, et nous vous souhaitons une bonne lecture.
Le bureau de L'Encrier du Poilu.

lundi 18 juin 2012

La mémoire en Argonne


Article paru sur le site http://www.verdun-meuse.fr



15/06/2012PROJET N°21 : L’ARGONNE DE LA GUERRE DE POSITION. CRÉATION D’UN CONSERVATOIRE DE TRANCHÉES

Projet n°21
L’Argonne de la guerre de position. Création d’un conservatoire de tranchées
Dans l’optique du Centenaire de la Grande Guerre, et à l’heure où le projet d’inscription au Patrimoine mondial de l’Unesco des Paysages et Sites de mémoire de la Grande Guerre prend tout son sens, un programme d’aménagement des sites de combat de l’Argonne a été élaboré par l’association ARGONNE 2015, en lien étroit avec la Mission Histoire.
Pour rappel, ARGONNE 2015 regroupe les acteurs intervenant pour la sauvegarde et la valorisation du patrimoine Grande Guerre sur les sites suivants :
- Butte de Vauquois,
- Haute Chevauchée,
- Kaiser Tunnel,
- Ravin du Génie, - Camp de la Vallée Moreau (Marne).
Parmi les projets développés figure la création d’un Conservatoire de tranchées allemandes et françaises sur le site de la Haute Chevauchée. Le projet valorisera un circuit pédagogique où alterneront reconstitutions et vestiges témoins. Cet espace constituera un véritable musée à ciel ouvert et un pôle d’attraction répondant parfaitement à l’attente touristique dans un espace où se sont déroulés de très durs combats, porteur d’une force d’authenticité rare.
Il se compose d’un réseau de tranchées allemandes, de tranchées françaises et d’impressionnants cratères de mines. Le projet d’aménagement valorisera un circuit pédagogique où alterneront reconstitutions et vestiges témoins.
Un comité scientifique franco-allemand a été constitué pour élaborer le contenu historique de ce Conservatoire, dans le cadre de l’association ARGONNE 2015. L’Office National des Forêts apporte son expertise environnementale.
Le Conseil général de la Meuse gère aujourd’hui un ensemble de sites historiques situés sur le champ de bataille de Verdun : les forts de Vaux et de Douaumont, ainsi que des ouvrages ayant joué un rôle important dans la bataille (Thiaumont, Froideterre...). L’entretien de ces sites est confié au chantier d’insertion de l’ASCB qui effectue un travail remarquable. Désormais le conservatoire des tranchées fait partie de cet ensemble.



Aucun commentaire: