Association pour le souvenir de la Grande Guerre 14-18

"Les morts ne meurent pas quand ils descendent dans la tombe, mais bien quand ils descendent dans l'oubli."
Henri AUCLAIR

AVERTISSEMENT A NOS AMIS VENANT SUR NOTRE BLOG POUR LA PREMIERE FOIS : En recherchant notre blog, vous avez peut-être "cliqué" sur un forum portant notre nom. Nous tenons à vous informer que notre association n'est plus concernée. Ce forum a été mis en place par des personnes qui ont essayé, dans le courant de l'année 2008, de nuire à notre association. N'étant pas les créateurs de ce site, il nous a donc été impossible de le faire disparaître d'Internet. Ces personnes n'ont pas eu la décence de retirer ce forum, malgré notre demande officialisée en juillet 2008. Ce forum est donc considéré comme "mort" par notre association. Lorsque l'on travaille à la recherche de la vérité historique, lorsque l'on essaie de maintenir la mémoire d'une génération sacrifiée, on ne peut évidemment plaire à tout le monde. Merci de votre compréhension, et nous vous souhaitons une bonne lecture.
Le bureau de L'Encrier du Poilu.

lundi 22 janvier 2018

Un nouveau livre


Patrick-Charles RENAUD a le plaisir de vous annoncer la sortie de son dernier livre "La Dernière Division - Sacrifiée à Soissons pour sauver Paris (27 mai au 5 juin 1918)", le dernier d'une trilogie sur la Grande Guerre :

Articulé en 3 parties, il relate d'abord comment l'emblématique et imprenable Chemin des Dames a été percé et submergé en quelques heures. Il vous propulse aux côtés des Poilus Bretons et Vendéens qui, en première ligne, ont livré une lutte désespérée pour contenir le raz-de-marée allemand avant de céder. Puis vous il vous emmène avec la 170e division d'infanterie, la " p'tite dernière de l'armée française " venue des Vosges, précipitée sur Soissons afin de contenir l'envahisseur dont l'objectif était de s'emparer de Paris.
La 170e n'était pas une division quelconqueQuelques semaines après sa création à la fin de l'année 1916, elle a été au centre de la plus importante révolte de l'armée française en juin 1917. Des personnalités au caractère bien affirmé ont servi dans cette division notamment l'aspirant Louis Jaurès, fils de Jean Jaurès, tué au combat tout comme le lieutenant Léon Forzinetti, fils du commandant Ferdinand Forzinetti, " le premier défenseur " du capitaine DreyfusIl y eut aussi d'autres figures, notamment des syndicalistes, etc.  Outre les 3e et 10e bataillons de chasseurs à pied, elle comprenait le 17e régiment d'infanterie célèbre pour avoir refusé d'ouvrir le feu sur les manifestants lors de la révolte des vignerons du Languedoc en 1907...

Cet ouvrage est sorti en librairie le 10 janvier 2018 aux Editions Grancher.
Voir le site : http://www.grancher.com/livre-63480-La-derniere-Division-Sacrifiee-a-Soissons-pour-sauver-Paris-(27-mai-1918-5-juin-1918).html


Aucun commentaire: