Association pour le souvenir de la Grande Guerre 14-18

"Les morts ne meurent pas quand ils descendent dans la tombe, mais bien quand ils descendent dans l'oubli."
Henri AUCLAIR

AVERTISSEMENT A NOS AMIS VENANT SUR NOTRE BLOG POUR LA PREMIERE FOIS : En recherchant notre blog, vous avez peut-être "cliqué" sur un forum portant notre nom. Nous tenons à vous informer que notre association n'est plus concernée. Ce forum a été mis en place par des personnes qui ont essayé, dans le courant de l'année 2008, de nuire à notre association. N'étant pas les créateurs de ce site, il nous a donc été impossible de le faire disparaître d'Internet. Ces personnes n'ont pas eu la décence de retirer ce forum, malgré notre demande officialisée en juillet 2008. Ce forum est donc considéré comme "mort" par notre association. Lorsque l'on travaille à la recherche de la vérité historique, lorsque l'on essaie de maintenir la mémoire d'une génération sacrifiée, on ne peut évidemment plaire à tout le monde. Merci de votre compréhension, et nous vous souhaitons une bonne lecture.
Le bureau de L'Encrier du Poilu.

mercredi 19 août 2015

Des livres sur la Première Guerre mondiale

1914, Le face à face
Auteur Gilles Vauclair
Editions Sutton - 128 pages

1914, l’année de l’espérance, de la revanche et des idéaux, mais celle aussi des désillusions.
Issu de la collection « Mémoires en images », cet album propose une immersion originale dans les premiers mois de la Grande Guerre : les événements militaires (situation tactique, emploi des unités), la situation de l'armée, la vie des soldats.
Les illustrations alternent images de l'armée française et images de l'armée allemande, sur un même thème.






Héros oubliés, Les animaux dans la Grande Guerre
Auteur Jean-Michel Derex
Editions Pierre de Taillac - 164 pages

Lors de la Première Guerre mondiale, des millions d’animaux ont accompagné les hommes, soldats et civils, pour le meilleur et le pire. Les hommes ne sont pas en effet les seuls à vivre, à souffrir et à mourir sur les champs de bataille : c’est aussi le sort des animaux qui les accompagnent.
Chevaux, chiens, pigeons voyageurs sont utilisés pour communiquer, monter le guet, transporter les troupes et les canons, sauver les blessés. Il y a aussi les espèces dont le soldat se passerait bien et qui hantent sa vie quotidienne : rats, poux, mouches… Dans cette mobilisation, les chevaux sont mis à dure contribution.
Cet ouvrage, très bien documenté et réalisé, leur rend hommage à travers des anecdotes et des illustrations inédites.


Les petits enfants dans la Grande Guerre
Auteur Jean-Paul Gourévitch
Editions Pascal Galodé - 144 pages

Cet album très illustré montre comment la guerre a été vécue au quotidien par les enfants des pays belligérants pendant ces quatre années de souffrances et d'espoirs.
Tout en continuant à jouer, à lire, à travailler à l'école, ils sont aussi confrontés aux privations, au travail forcé, à la séparation, aux bombardements, à la mort. En même temps ils servent de vecteurs à une propagande patriotique qui les instrumentalise et formate leur imaginaire en leur proposant des modèles de courage ou de sacrifice.





Paris dans la Grande Guerre
Auteur Manon Pignot
Editions Parigramme - 192 pages

Mobilisés en pleurs devant la gare de l’Est, femmes dans les usines d’armement, scènes de saccage des magasins supposés allemands, zeppelins échoués aux Champs-Élysées… Les photographies rendent tangibles les réalités multiples de la Grande Guerre à Paris.
La ville est confrontée à la pénurie, au deuil de ses enfants tombés au front ; elle est touchée dans sa chair par les bombardements et se voit exhortée à garder la tête haute face à l’adversité. Les contingents en partance pour le front y croisent ceux qui en viennent, blessés ou permissionnaires. Pourtant, les théâtres, les cinémas et les grands cafés continuent d’accueillir une vie mondaine, oisive et frivole. Gardienne de l’honneur national et capitale des plaisirs, Paris oscille en permanence entre les deux images, morale et futile, que le front lui renvoie.

A la soupe ! Le repas du poilu
Auteurs Anne-Elisabeth Groult et Jérôme Delile
Editions Heimdal - 60 pages 

Au cœur des tranchées, le repas était l’occasion pour les soldats d’oublier un peu l’horreur de la première guerre mondiale. Bien manger et manger chaud, c’était reprendre du poil de la bête. La nourriture était donc essentielle pour le moral des troupes. Ce livre recense les recettes que les cuistots de 1914 confectionnaient le plus. Ragoût de bœuf à l’anglaise, pommes de terre au lard et autres soupes paysannes… autant de plats que vous prendrez plaisir à redécouvrir, cent ans plus tard. Un aperçu saisissant et humain de la vie sur le front. Fruit de patientes recherches, ce livre est aussi l'histoire d'une découverte, celle d'une malle remplie d'ustensiles de cuisine militaire, minutieusement restaurés par des spécialistes pour retrouver leur éclat inimitable.


La Grande Guerre à cheval : le rêve brisée de la cavalerie française
Auteur Jean-Louis Andréanie
Editions IFCE - Haras nationaux - 240 pages

L’essentiel de la terrible légende du conflit a bien été écrite par les grandes vagues de poilus. Mais peu de gens savent que plus de
90 000 hommes sont partis pour la guerre à cheval, armés de la lance ou du sabre, souvent avec une cuirasse et un casque à crinière. Les jeunes officiers brûlent alors de venger leurs aînés sacrifiés en 1870, rêvent de charges victorieuses. Mais peu à peu, le rêve se brise. Le commandement dilapide la cavalerie. La guerre de position rend inopérantes ses qualités premières, vitesse, mobilité, surprise… L’irruption massive de l’artillerie, la motorisation, bouleversent la manière de faire la guerre. La cavalerie est en partie démontée. Mais jusqu’au bout, des cavaliers mènent à cheval et au sabre des actions brillantes : la guerre de 14 aura bien été la dernière charge de la cavalerie française…


Mort au combat ! Le sort des soldats tués pendant la Grande Guerre
Auteur Gilles Vauclair
Editions Alan Sutton - 192 pages 

La Grande Guerre fut une véritable hécatombe provoquant des millions de morts. Très rapidement, alors que sur le front régnait l’improvisation la plus totale, il fallut s’occuper des cadavres. Pour faire face à la mort de masse, on mit au point une véritable réglementation sur la collecte et l’identification des corps, l’inhumation, le marquage des tombes, les rites funéraires, les cimetières militaires, la répression du pillage sur les corps, les différentes pièces administratives de décès et les moyens d’information officiels et officieux vers les familles. Le deuil familial et national se cristallisa dans une reconnaissance que chacun voulait éternelle pour les glorieuses victimes du conflit, et on créa des nécropoles militaires et des monuments aux morts.

Elie Viallet capitaine de chasseurs alpins, août 1914 - juin 1915
Auteur Jacques Gasqui
Editions Bernard Giovanangeli - 158 pages

En exactement dix mois de campagne, du baptême du feu près du col de la Schlucht, le 15 août 1914, à sa mort le 15 juin 1915, sur les pentes de l’Hilsenfirst, le capitaine Viallet du 13e bataillon de chasseurs alpins a écrit une centaine de lettres à sa famille qui nous permettent de suivre pas à pas l’itinéraire dans les Vosges de ce « diable bleu » et de son unité, avec en point d’orgue les combats de Mandray, de l’Hartmanns - Willerkopf et de l’Hilsenfirst. Richement illustré par de nombreux documents inédits, ce livre présente aussi l’originalité de dresser au fil des événements le portrait d’autres soldats des troupes de montagne, et d’évoquer ainsi plus collectivement l’histoire de tous ceux qui ont combattu dans les Vosges au cours des très dures années 1914 et 1915.

La Chanson de Craonne - Enquête sur une chanson mythique
Auteur Guy Marival Editions
Regain de lecture - 221 pages 

La Chanson de Craonne est aujourd’hui la plus connue et la plus enregistrée des chansons nées de la guerre. Mais que sait-on exactement de sa genèse et de son histoire ? Depuis des années, Guy Marival mène l’enquête sur cette chanson mythique. Pistant  la Chanson de Craonne dans les archives de la censure militaire et dans les cahiers de chansons, comparant les versions successives, il a fait plusieurs découvertes surprenantes. Dans un livre qui cherche à faire la part de l’histoire et de la légende, il remet forcément en question quelques vérités que l’on croyait définitivement établies. Il retrace surtout l’extraordinaire trajectoire d’un air à la mode en 1914, d’un succès de café-concert qui est devenu, un siècle plus tard, la chanson emblématique de la Grande Guerre.


Combats d’Argonne 1914-1918
Auteurs Allain Bernède et Denise Bernède
Editions Soteca - 298 pages

Une fresque de l'Argonne forestière pendant la Première Guerre mondiale, verrou protecteur de Verdun mais champ de bataille oublié.
Les auteurs retracent le quotidien des poilus, la manière dont ils ont réussi à mettre sur pied et à consolider cette place forte de campagne et comment ils ont pu surmonter l'angoisse du front, générée par les bombardements, les mines et les conditions climatiques






Un crime de guerre en 1915 ? Le torpillage du Lusitiana
Auteur Gérard Piouffre
Editions Vendémiaire - 288 pages

7 mai 1915, 14 h 25 : le Lusitania sombre dans les eaux froides de l’Atlantique, au large de l’Irlande. Une torpille lancée par un sous-marin allemand vient de le frapper à tribord, entraînant la mort de plus de la moitié des 2 165 civils américains et britanniques présents à bord. Immédiatement après le drame, l’opinion publique américaine se déchaîne, dénonçant un « assassinat de masse » froidement orchestré par le Kaiser et le gouvernement allemand à l’encontre d’un pays neutre. Mais n’avait-on pas averti le commandant que tout navire circulant dans les eaux territoriales britanniques risquait d’être détruit ? Et celui-ci n’était-il pas au courant qu’une cargaison d’explosifs et de munitions illégale avait été chargée dans les cales ? Retraçant la traversée du grand paquebot, les procès qui suivirent la catastrophe et les débats qu’elle souleva, l’auteur revient sur un événement qui infléchit de façon décisive le cours de la Grande Guerre.


Hartmannswillerkopf 1914-1918
Auteur Thierry Ehret
Editions Bernard Giovanangeli - 176 pages

Une présentation des combats menés sur l'éperon rocheux durant la Première Guerre mondiale.
L'auteur rappelle les principes de la guerre de montagne ayant cours avant le conflit et présente les innovations apportées dans ce domaine lors des opérations sur ce champ de bataille. Il expose entre autres les missions menées lors de l'année 1915 ainsi que les attaques chimiques de 1918.

Aucun commentaire: