Association pour le souvenir de la Grande Guerre 14-18

"Les morts ne meurent pas quand ils descendent dans la tombe, mais bien quand ils descendent dans l'oubli."
Henri AUCLAIR

AVERTISSEMENT A NOS AMIS VENANT SUR NOTRE BLOG POUR LA PREMIERE FOIS : En recherchant notre blog, vous avez peut-être "cliqué" sur un forum portant notre nom. Nous tenons à vous informer que notre association n'est plus concernée. Ce forum a été mis en place par des personnes qui ont essayé, dans le courant de l'année 2008, de nuire à notre association. N'étant pas les créateurs de ce site, il nous a donc été impossible de le faire disparaître d'Internet. Ces personnes n'ont pas eu la décence de retirer ce forum, malgré notre demande officialisée en juillet 2008. Ce forum est donc considéré comme "mort" par notre association. Lorsque l'on travaille à la recherche de la vérité historique, lorsque l'on essaie de maintenir la mémoire d'une génération sacrifiée, on ne peut évidemment plaire à tout le monde. Merci de votre compréhension, et nous vous souhaitons une bonne lecture.
Le bureau de L'Encrier du Poilu.

mercredi 21 mars 2012

ET SI VOUS VENIEZ....

Bonjour à toutes et tous,

Oui si vous veniez avec nous participer au Pèlerinage national sur les terres sacrées de Verdun.

Cette année ce voyage du souvenir aura lieu les 23 et 24 juin prochains.

Nous pourrons visiter quelques lieux désormais célèbres, participer aux différentes cérémonies, assister au spectacle "La bataille de Verdun", par les membres de l'association "Connaissance de la Meuse"...

Mais aussi, et cela constitue la partie la plus émotionnelle, participer à "La Relève", à l'Ossuaire de Douaumont à la nuit tombée...

Et puis, ce voyage permet de rencontrer des personnes sensibles au souvenir de nos chers anciens, d'enrichir nos connaissances sur la vie de ceux que l'Histoire a baptisé du nom de "Poilus", et enfin de revoir les amis de l'association comme Alain, Bruno, J. Claude et d'autres avec leur épouse...

Les épouses doivent savoir que les visites n'ont rien de "purement militaire", d'ailleurs on constate chaque année, que le nombre des dames participantes est important. Depuis plus de 30 ans de participation, j'ai remarqué ce phénomène dû, je pense, au fait de la relation intime qu'ont les filles par rapport à un père ou un grand-père....

A votre disposition.
JC Auriol.

Aucun commentaire: