Association pour le souvenir de la Grande Guerre 14-18

"Les morts ne meurent pas quand ils descendent dans la tombe, mais bien quand ils descendent dans l'oubli."
Henri AUCLAIR

AVERTISSEMENT A NOS AMIS VENANT SUR NOTRE BLOG POUR LA PREMIERE FOIS : En recherchant notre blog, vous avez peut-être "cliqué" sur un forum portant notre nom. Nous tenons à vous informer que notre association n'est plus concernée. Ce forum a été mis en place par des personnes qui ont essayé, dans le courant de l'année 2008, de nuire à notre association. N'étant pas les créateurs de ce site, il nous a donc été impossible de le faire disparaître d'Internet. Ces personnes n'ont pas eu la décence de retirer ce forum, malgré notre demande officialisée en juillet 2008. Ce forum est donc considéré comme "mort" par notre association. Lorsque l'on travaille à la recherche de la vérité historique, lorsque l'on essaie de maintenir la mémoire d'une génération sacrifiée, on ne peut évidemment plaire à tout le monde. Merci de votre compréhension, et nous vous souhaitons une bonne lecture.
Le bureau de L'Encrier du Poilu.

lundi 14 juin 2010

Mais où est donc le monument !!!!


Le 25 juin 1984, je participais déjà ( tout cela ne me rajeunis pas) au Pèlerinage national à Verdun...
Ah !! c'était le bon temps, c'est à dire que la ville, les verdunois participaient aux cérémonies, contrairement à ce qui se passe aujourd'hui: absence de manifestations organisées par la mairie, peu de verdunois participant, etc...

Or donc nous sommes en 1984, le samedi 25 juin. Ce jour là de très nombreuses animations: expositions, conférence, musique et chants d'époque, défilé de troupes dont une section en tenue de 1916, etc...
Et dans l'après midi, devant la gare (célèbre depuis 1916) fut inauguré un monument en l'honneur de Maurice Genevoix, devant une foule conséquente... Le buste en bronze du célèbre auteur fut dévoilé par l'épouse de M. Genevoix (sa fille était également présente), le maire de l'époque (Mr Barat-Dupont) et Mr Michel Droit...

L'ensemble des participants satisfaits regagnèrent leur foyer le lundi suivant après la clôture des cérémonies officielles.

MAIS, l'année suivante lors de mon arrivée en gare de Verdun j'ai (avec mes amis toulousains) eu l'amertume de constater que le buste n'était plus sur la place devant la gare !!!
Mes diverses questions posées aux verdunois ne m'ont pas permis de connaître la destinée de ce buste et depuis lors plus de nouvelles... malgré mes relances annuelles...

Ce fait démontre que l'oubli de mémoire ne date pas d'aujourd'hui à Verdun... Les dernières déclarations de la mairie de cette ville du souvenir ne me surprennent pas...
Notre action pour le souvenir de nos chers anciens n'est pas prêt, pour celles et ceux qui participent au voyage annuel, de s'éteindre.
Reprenons une devise célèbre de Verdun:
"L'oubli et l'indifférence du sacrifice des soldats de la Grande Guerre ne passeront pas"...
JC Auriol

Aucun commentaire: