Association pour le souvenir de la Grande Guerre 14-18

"Les morts ne meurent pas quand ils descendent dans la tombe, mais bien quand ils descendent dans l'oubli."
Henri AUCLAIR

AVERTISSEMENT A NOS AMIS VENANT SUR NOTRE BLOG POUR LA PREMIERE FOIS : En recherchant notre blog, vous avez peut-être "cliqué" sur un forum portant notre nom. Nous tenons à vous informer que notre association n'est plus concernée. Ce forum a été mis en place par des personnes qui ont essayé, dans le courant de l'année 2008, de nuire à notre association. N'étant pas les créateurs de ce site, il nous a donc été impossible de le faire disparaître d'Internet. Ces personnes n'ont pas eu la décence de retirer ce forum, malgré notre demande officialisée en juillet 2008. Ce forum est donc considéré comme "mort" par notre association. Lorsque l'on travaille à la recherche de la vérité historique, lorsque l'on essaie de maintenir la mémoire d'une génération sacrifiée, on ne peut évidemment plaire à tout le monde. Merci de votre compréhension, et nous vous souhaitons une bonne lecture.
Le bureau de L'Encrier du Poilu.

mardi 15 décembre 2009

A lire

Louis-Ferdinand Céline
DEVENIR CÉLINE. Lettres inédites de Louis Destouches et de quelques autres (1912-1919)
Édition et postface de Véronique Robert-Chovin
Paris: Gallimard, 2009, 216 p.
ISBN: 9782070126651
16,50 €

Présentation de l'éditeur :
En 1912, Louis Destouches, dix-huit ans, s'engage dans la cavalerie. En 1919, il s'apprête à commencer sa médecine. Entre ces deux dates, les cuirassiers, la guerre, une blessure, des hôpitaux, Londres, des femmes, l'Afrique, la découverte d'une double vocation littéraire et médicale, le retour en France et une tournée de propagande contre la tuberculose. Les lettres ici réunies retracent cette sinueuse trajectoire. Conservées par sa mère puis par son oncle, elles furent remises à Céline à son retour d'exil, en 1951, et restèrent inédites. Beaucoup sont de lui. D'autres lui sont adressées. D'autres encore sont écrites à son sujet. Celles qu'il envoya d'Afrique complètent notre information sur son séjour au Cameroun. Celles qui évoquent l'engagé au 12e cuirassiers ou le soldat au combat comblent de véritables lacunes. Elles réservent en particulier des surprises aux lecteurs de Casse-pipe et de Voyage au bout de la nuit. Au-delà de la multiplicité des auteurs, des formes et des intentions, ces lettres constituent donc d'irremplaçables documents : elles nous aident à comprendre comment Louis Destouches put devenir Céline.

Aucun commentaire: